La photographie de nuit.

Nombre de photographes sont attirés par les photographies de nuit, clichés qui rentrent souvent dans la catégorie des photographies d'art tant le rendu est flatteur. En effet, l’absence de la lumière du soleil peut donner lieu à des atmosphères particulières très graphiques avec des couleurs étonnantes. Cependant, les problème le plus souvent rencontré dans cette discipline est surtout technique et est plus complexe qu'il n'y paraît car il impose de sérieuses contraintes au photographe. Un magnifique rendu photographique de nuit est donc condition de différents éléments comme le choix de l'appareil photo, de l'objectif et des accessoires. Il dépend aussi de la maîtrise technique du photographe dans les réglages de son boitier photo.



  • Quel matériel ?


Les choix de matériel pour réaliser une photo de nuit ne sont pas très éloignés d'une photo en journée puisque la plupart du temps, les boîtiers plein format les plus chers sont aussi ceux qui sont capables de monter le plus dans les ISO, et donc de compenser de manière artificielle le manque de lumière ambiante. A noter cependant que parfois les grands capteurs haute définition sont plus sensibles au bruit que des capteurs de type APS-C, cela dit le bruit, dans une certaine proportion bien-sûr est toujours rattrapable en post-production avec des logiciels comme Camera raw, photoshop, ou des Plug-in spécialisés dans ce genre de traitement. Malgré tout, rien ne vous empêche, si vous n'avez par le budget d'un photographe professionnel de vous lancer dans la photo de nuit avec un appareil photo plus modeste comme un bridge ou un compact.

En ce qui concerne le choix de l'objectif, il faut évidemment se diriger vers une optique très lumineuse, donc de type focale fixe, avec un diaphragme qui va s'ouvrir très largement et donc laisser passer un maximum de lumière même si elle est presque nulle. Si vous souhaitez capturer une atmosphère urbaine de loin, il vous faudra vous équiper d'un objectif grand angle. Un téléobjectif n'est donc pas spécialement adapté à la photographie mais vous pouvez vous en servir si vous n'avez le budget pour investir dans différentes optiques.


Photographie de nuit réalisée à main levée
  • Avant de shooter.


En ce qui concerne la photo de nuit, il convient de se préparer plus que pour une photo traditionnelle, la principale question que vous allez vous poser : à quelle heure je réalise mes prises de vue ? En effet l'heure à laquelle vous shooterez définira notamment deux paramètres importants : les couleurs ambiantes et l'intensité de la lumière.

De nombreux photographes font le choix de « l’heure bleue ». Il s’agit d'un moment précis entre le coucher du soleil et nuit complète, à cet instant qui dure environ 20 minutes le ciel revêt une teinte bleutée très particulière qui est très flatteuse en photographie.

En ce qui concerne la prise de vue en elle même, vous avez deux possibilités : shooter à main levée ou installer votre appareil photo sur un trépied, si possible de grande taille pour avoir un maximum de marge de manoeuvre pour les réglages. Vous avez en illustration dans cet article les deux possibilités, je recommande toutefois l'utilisation du trépied quasi systématique même si cela représente pour certains une contrainte.

Prévoyez aussi de recharger à fond votre batterie, voire d'en prendre en rechange, toute photo réalisée avec un trépied avec un temps d'exposition long nécessitera plus d'énergie qu'une photo en vitesse rapide.

Qui dit trépied, dit aussi d'autres accessoires typiques d'une pose longue, à savoir notamment un déclencheur déporté, ce n'est pas obligatoire, mais si vous voulez éliminer tout risque de mouvement brusque lors du déclenchement pouvant affecter le rendu final de votre cliché ce sera très utile. Cela peut prendre la forme d'un télécommande ou d'une application sur votre téléphone portable qui sera relié au boitier.

Je vous conseille fortement d'enregistrer vos images au format Raw, il est en effet difficile, compte tenu des conditions de luminosité particulières, de cibler exactement la bonne luminosité finale d'une photo. Utiliser le format Raw vous permettra d'effectuer de nombreux réglages très précis notamment via le logiciel de développement Camera Raw.


Photographie de nuit réalisée au trépied
  • Spécificité de la photo de nuit : le manque de lumière.


Dans la pratique de la photographie de nuit, les réglages du boitiers sont essentiels, c'est eux qui donneront l'aspect final de votre cliché en fonction des paramètres que vous allez choisir.


La vitesse d’obturation :

Elle conditionne la création d’un effet de mouvement. Pour des images de bord mer comme ci-dessus, si vous choisissez une vitesse lente en mode priorité vitesse ou manuel, vous obtiendrez, en plus d'un cliché de nuit un joli effet au niveau de l'eau de type pose longue. Dans tous les cas, en milieu urbain par exemple, une vitesse lente aura l'avantage d'éviter les flous de bougé.


L'ouverture :

Faire le choix d'une faible ouverture transforme les lumières en étoiles, offrant un rendu très graphique. Optez aussi pour une grande ouverture si vous souhaitez faire des photos de nuit à main levée.


Les ISO:

Plus les ISO sont bas, mieux c'est. Cela évite d'obtenir des images avec un grain qui peut être considéré comme un défaut. Généralement, il faut éviter de dépasser les 1000 ISO, si vous uitlisez un trépied, vous pouvez vous permettre de conserver des ISO plus bas mais le temps de pose s'en trouvera rallongé.


La balance des blancs :

L’obtention d’un parfait équilibre de la balance des blancs en photographie de nuit n'est pas toujours évident, je vous conseille dans le doute d'utiliser le mode automatique de votre appareil photo qui dans la majorité des cas saura trouver les bons réglages. Encore une fois si vous shootez en format Raw, vous aurez toujours la possibilité de revenir sur ces réglages de manière très simple dans le logiciel Camera Raw.


#photographie #technique #art #nuit #tutoriel #boitier #objectif #optique #trépied #lumière #pose #iso #ouverture #vitesse #balance #blancs

SIRET 79479403200027            

FRANCE

Lire musique

Inscrivez-vous à la newsletter :

Ils en parlent :